Blue Flower

La startup finlandaise CyberLightning a utilisé la technologie FIWARE, un système de services en ligne dédié aux développeurs, pour créer une plateforme logicielle appelée CyberVille. Cet outil de visualisation 3D permet de contrôler les réseaux de l'Internet des objets et de distribution d'électricité ainsi que les infrastructures de ville intelligente.

 

FIWARE est l'élément central du partenariat public-privé de l'Internet du futur qui aide des centaines de développeurs et leur société à mettre en œuvre des idées innovantes. "Grâce à notre implication dans FIWARE et en y développant des applications et des composants de base avec latechnologie FIWARE, nous sommes reconnus aujourd'hui comme la principale entreprise industrielle de l'Internet en Finlande", explique Ville Mickelsson, P.D.G. de CyberLightning, une entreprise dérivée de l'université d'Oulu. "Le financement de l'UE nous a permis de constituer une équipe pour travailler sur le projet et ces personnes sont restées avec nous pour faire avancer l'entreprise."

 

CyberLightning est une société qui va aujourd'hui de l'avant avec ses nouvelles techniques de visualisation en 3D reliant l'Internet des objets industriel, créant au passage 14 emplois temps-plein.

 

Visualiser l'Internet des objets industriels

La plateforme CyberVille® est basée sur la technologie FIWARE et a été lancée en mai 2014. Elle associe la collecte des données et le traitement des méga-données avec la modélisation 3D dans un puissant système capable de surveiller et de contrôler des réseaux industriels de l'Internet des objets (IdO). Ceci comprend les réseaux électriques intelligents (Smart Grids) et l'infrastructure de ville intelligente (Smart City).

 

L'outil de visualisation résultant s'appuie sur des ensembles de données SIG (systèmes d'informations géographiques) ainsi que sur des données en temps réel provenant decapteurs IoD, pour proposer aux entreprises et aux organisations un outil stratégique. Cela permet à cette société de proposer à ses clients de contrôler les réseaux de capteurs et de machines via une simple interface tactile sur n'importe quel appareil mobile.

 

Le composant central de CyberVille est le moteur CyberVille™ Mind, qui collecte et constitue les méga-données, puis prépare la représentation en 3D pour l'interface utilisateur (Cyberville™ UI), qui s'affiche sur n'importe quel navigateur de tablette ou de smartphone.

 

Des applications dans les secteurs de l'énergie et de la propriété

Pour démontrer les applications possibles dans le domaine de l'énergie, CyberLightning a bâti un modèle 3D d'un parc éolien en fonctionnement, avec des ensembles de données indiquant l'état de chaque éolienne ainsi que des points de contrôle du système. Sur une tablette, l'affichage est si richement détaillé qu'il permet d'observer la vitesse de rotation des pales.

 

En matière d'application pour une ville intelligente comme par exemple la gestion de sites, les données SIG sont fusionnées avec des modèles CAO (conception assistée par ordinateur) d'un immeuble et de ses réseaux internes intelligents, comme l'éclairage, le contrôle de l'air conditionné, les capteurs de présence et la sécurité. À l'échelle d'une ville, la visualisation de l'éclairage public intelligent ou la gestion des transports publics à partir de données en temps réel, sera très avantageux pour le fonctionnement, la maintenance et le service clientèle.

 

Deux importants clients de CyberLightning sont la compagnie finlandaise d'électricité Fortum et le cabinet immobilier Senate Properties. Tous deux utilisent déjà CyberVille l'un pour développer son interface de réseau électrique d'Internet des objets et l'autre pour l'immobilier.

 

CyberLightning propose également ses services aux fabricants d'équipements industriels, aux intégrateurs de système et à d'autres entreprises du secteur de l'énergie.

 

"Aujourd'hui, les salles de contrôle et de fonctionnement des réseau de systèmes d'infrastructure grouillent d'écrans. Il n'est guère facile pour le personnel et les responsables d'avoir une vue d'ensemble", ajoute M. Mickelsson.

 

"Et la complexité de ces réseaux augmentera de manière exponentielle avec l'Internet des objets. Avec CyberVille, nous présentons la première solution réduisant les difficultés de gestion des systèmes d'un environnement de réseaux extrêmement complexe."

 

CYBERLIGHTNING a reçu 1 million d'euros de FIWARE, d'avril 2013 à septembre 2014. La troisième phase de financement FIWARE a été lancée en septembre 2014 avec un budgetdépassant les 100 millions d'euros, dont 80 sont dédiés aux PME et aux entrepreneurs.

 

Pour plus d'information voir: projet FIWARE

 

Original text